CoFaber | Quel matériau pour un escalier intérieur ?
09 72 54 57 70 (Appel GRATUIT)

Comment ne pas rester béat d’admiration devant l’escalier à double révolution du château de Chambord, véritable œuvre d’art ? L’escalier intérieur peut ainsi être envisagé comme simple lieu de passage mais il serait dommage de se priver des multiples options qui vous permettent d’en faire un véritable élément de décoration intérieure et une pièce centrale de votre logement, aussi modeste soit-il. Vous allez voir qu’il n’est pas nécessaire d’habiter le château de Chambord pour faire de son escalier une pièce maîtresse de son lieu d’habitation.

Alessandra M. Comments Tendances Déco 22 août 2017

 

Les possibilités de matériaux pour un escalier

C’est souvent le matériau dont votre escalier est constitué qui influera sur l’ambiance que vous souhaitez créer. Métal, inox, verre, pierre, béton, plexiglas … : de nombreuses possibilités s’offrent ainsi à vous.

Le bois reste la matière la plus souvent utilisée pour les escaliers intérieurs : 75% des ménages optent pour un escalier en bois, classique et chaleureux, présentant l’avantage d’être un matériau durable qui en plus s’associera aisément avec tout autre matériau. Pour que votre escalier soit résistant, il faudra choisir des bois durs comme le chêne ou le frêne qui résisteront et marqueront moins facilement. Ensuite, il faudra l’entretenir régulièrement et penser à des traitements spécifiques avant qu’il ne soit posé : insecticides, fongicides. Le coût sera peu élevé. Et si pour certains le fait qu’il craque constitue un inconvénient, on peut aussi considérer que cela fait partie de son charme, de ce qui le rend vivant. Pour un escalier en bois droit, comptez de 500 € à 5 000 €, pour un escalier tournant, de 1 000 € à 6 000 €, et hélicoïdal de 1 500 € à 8 000 €.

Quasiment toutes les variétés de métal peuvent aussi être utilisées pour les escaliers : acier, aluminium, inox… qui présentent pour avantages d’être faciles à assembler et à entretenir et d’être puissantes et solides. L’escalier en métal apportera indéniablement une touche de modernité à votre intérieur. S’il donne une impression visuelle de légèreté, en revanche, il présente pour inconvénients de nécessiter un entretien fréquent et d’être plutôt bruyant, problème qui pourra se résoudre en recouvrant les marches d’une autre matière. Un escalier en inox coûtera entre 6 000 € et 12 000 €. Pour un escalier en aluminium, comptez au moins 3 000 €. Un escalier en acier qui devra par ailleurs être traité contre l’oxydation et la rouille coûtera de 2 000 € à 6000 €.

Vous pourrez également opter pour un matériau noble comme la pierre qui présente l’inconvénient d’être très lourd. Vous devrez donc vous assurer que la structure de votre habitat dispose de la robustesse suffisante pour le supporter. Les escaliers en pierre sont les plus durables et sont aussi relativement chers. Pour que le résultat soit moins massif, vous pourrez ajouter des éléments d’un autre matériau comme le verre ou le bois. Le coût sera réduit si la base est réalisée en béton. Evitez aussi une pierre trop lisse qui engendrera un risque de chute. Comptez de 5 000 € à 12 000 €.

Le béton présente l’avantage d’être peu coûteux et de pouvoir se combiner avec de nombreuses autres matières mais sa mise en œuvre est complexe même si très économique et simple d’entretien, et comme la pierre, sa lourdeur devra être prise en compte. Votre habitat devra donc pouvoir le supporter. Pour un escalier droit, son coût sera de 1 500 € à 3 000 €, tournant de 1 500 € à 3 000 €, hélicoïdal, de 2 000 € à 4 000 €.

Effet également garanti avec l’escalier en plexiglass qui diffuse la lumière puisqu’elle traverse l’escalier. L’inconvénient sera son coût, prohibitif.

Enfin, un escalier en verre vous permettra là aussi de créer un effet original, par exemple en intégrant des LEDs entre les plaques de verre. Il nécessitera cependant un entretien fréquent car les traces se verront assez rapidement. Comptez de 5 000 € à plus de 12 000 €.

 

Quelles sont les formes d’escalier possibles pour chaque matériau ?

En fonction de l’emplacement dont vous disposez et du style que vous souhaitez apporter, plusieurs formes d’escalier sont envisageables. La trémie (trou entre deux étages) définira la taille. Et ensuite le choix des matériaux.

Il existe quatre principales familles d’escaliers.

L’escalier droit, tout d’abord, le plus classique, principalement dans une trémie longue et étroite. Vous aurez le choix entre de nombreux styles et matériaux (bois, pierre, béton, acier, verre...). C’est le plus simple à concevoir et installer, c’est cependant celui qui prend le plus de place car il faudra avoir une profondeur de marche suffisante pour qu’il ne soit pas trop abrupte.

Vient ensuite l’escalier tournant, plus économique, qui vous apportera un gain de place tout en étant très esthétique. Il en existe deux sortes : l’escalier à quart tournant qui forme un L et s’implante dans des trémies plus courtes et l’escalier deux quarts tournants qui forme deux coudes successifs, pour effectuer au total un demi-tour.
Là aussi, pour ce type d’escalier le choix du matériau sera tout aussi vaste.

Vous pourrez également choisir l’escalier hélicoïdal ou en colimaçon, là aussi très esthétique, souvent lié à une trémie plus petite. La pose est délicate, car il faut pas mal d’espace pour assurer sa stabilité. Les marches sont généralement moins larges que pour les autres escaliers. Il pourra notamment être en fer forgé, en fonte et bois. Ce type d’escalier est très prisé pour les agrandissements et élévations de toiture, cependant, il ne permet pas une grande liberté de mouvement et n'est pas à privilégier en tant qu'escalier principal ou si vous souhaitez l'utiliser pour monter des meubles encombrants ou aménager des combles.

Vous pourrez également choisir l’escalier circulaire, contemporain, avec un prix qui est tout de même supérieur à celui des autres types d’escaliers. Sa forme courbée le rend particulièrement séduisant.

Si aucune de ces quatre solutions ne correspond à vos attentes, si vous souhaitez faire preuve d’originalité, vous pourrez installer un escalier suspendu, certes beaucoup plus rare, dont la mise en œuvre est par ailleurs très technique.

 

Quel matériau pour quel style de maison ?

Pour bien choisir le matériau de votre escalier intérieur parmi ceux évoqués précédemment, il vous faudra prendre en considération le style de votre maison ou l’atmosphère que vous souhaitez lui conférer avec cet escalier.

Ainsi, le bois apportera une note classique et se mariera facilement avec tous les autres matériaux, quel que soit le style de votre intérieur.

L’acier, lui, apportera modernité et élégance. Un escalier en métal conviendra ainsi très bien à un intérieur contemporain et à tout type de marches : bois, verre… mais vous pourrez aussi obtenir des styles très variés avec un escalier en métal : industriel, tendance, rustique. Il apportera aussi un côté épuré à votre intérieur.
L'aluminium ressortira bien dans un loft ou dans d'autres intérieurs modernes et conviendra à un intérieur design auquel vous souhaiterez donner une touche de style industriel.
L’inox s’adaptera aussi très bien à un intérieur moderne. Il pourra aussi donner un style années 70 à votre pièce.

La transparence d’un escalier en verre offrira une luminosité et un style très moderne à votre intérieur. Cela habillera votre pièce sans la surcharger tout en y apportant une touche d’élégance. Un escalier en béton pourra aussi donner une allure contemporaine à votre habitat. Enfin, l'escalier en pierre naturelle est indubitablement celui qui confèrera le plus de classe à votre intérieur. Il conviendra davantage à un intérieur classique.



Alessandra M.